Travailler sur internet: 6 métiers pour devenir digital nomad !

  • Farah
  • avril 19, 2020
  • 2 commentaires

Avec les événements récents, les entrepreneurs dont les métiers sont faits pour travailler sur internet comme les digital nomades ont pu continuer de travailler sur internet et faire du chiffre sans être trop touchés.  

Le métier que vous faites aujourd’hui ne sera probablement pas le même dans 5 ans. Donc je vous ai fait une liste des principaux métiers qui permettent de travailler à distance

Que ce soit par besoin d’élargir votre activité ou par envie de faire le tour du monde en sac à dos, voici une liste des métiers les plus pratiqués par les digital nomads en télétravail !

digital nomad

1. Travailler sur internet comme développeur web

Dit aussi “dev” pour les habitués de la bulle tech, c’est un métier qui consiste à créer des sites web, applications, jeux vidéos ou logiciels en utilisant des lignes de code qui répondent à un “langage”. En bref, un dev est un concepteur du web, et c’est un métier très demandé. Et bien que souvent utilisé au masculin, les femmes sont bien présentes dans le milieu !

Pour être plus précis, on parle également de développeur web, développeur front-end, développeur back-end ou développeur full stack.

Les développeurs web dits “front-end” utilisent les langages HTML, CSS ou Javascript. Cela correspond au rendu final visible pour l’utilisateur sur des sites internet par exemple.

Les développeurs web dits “back-end” utilisent des langages comme Java, PHP, Node JS, Python ou Ruby. Ils travaillent avec les serveurs et bases de données… Un peu comme dans un tableau Excel.

Il y a également les développeurs natifs qui sont spécialisés sur des systèmes d’exploitation comme MacOS ou Windows, ou encore Android ou iOS pour mobile.

En bref, vous avez plein d’options pour devenir développeur nomade !

développeur web

2. Travailler sur internet comme designer graphiste

Le métier de designer graphiste a pour responsabilité de créer toute l’identité visuelle autour d’un produit, d’une marque, d’une entreprise, d’une personnalité, d’un événement, ou autre. C’est donc un métier créatif nécessaire partout.

Comme pour le métier de développeur, les progrès technologiques ne cessent d’avancer. Il y a de plus en plus de demande et de plus en plus de compétences concernant les designer graphiques. Vous avez un doute ? Regardez les effets spéciaux du premier Star Wars sorti en 1977 et ceux du dernier sorti en 2017… Attention ça pique les yeux.

designer wireframes

Il existe multitude de manière de pratiquer le design et le graphisme aujourd’hui. Et certes, les qualités en dessin et l’esprit créatif sont toujours une nécessité, mais les compétences techniques deviennent de plus en plus nécessaires. 

Par exemple, un infographiste n’utilisera pas les mêmes outils qu’un webdesigner, qu’un motion designer ou qu’un UI/UX designer en charge de l’expérience utilisateur et de l’ergonomie d’un site web. Toutefois, la technique ne fait pas tout ! Les designers graphistes doivent être à l’écoute de leurs clients pour comprendre au mieux leurs besoins et leurs idées. Et ce, qu’il s’agisse de créer des interfaces, des maquettes ou un projet web.

Qu’il soit pratiqué en entreprise ou en indépendant, la pratique du travail à distance a le vent en poupe pour les designers graphistes. 

3. Métier de digital nomade : rédacteur web

Le rédacteur web, dit aussi copywriter, rédige des textes adaptés aux différents supports en ligne : blog, site web, articles de presse, etc. 

C’est un métier de l’ombre, beaucoup plus présent et important que ce qu’on pense. En effet, sans texte, votre entreprise n’existe pas en ligne. 

Alors certes, votre neveu peut vous rédiger les textes de votre site internet… Mais la pratique du copywriting est un art, une manière d’écrire courte, pertinente et percutante qui pourra faire la différence face à vos concurrents.

copywriter

Un copywriter maîtrise la langue de Molière et ses différents styles d’écriture. Il est capable de rendre un sujet banal passionnant et sait captiver l’attention de votre audience jusqu’au bout. Il sait aussi parfaitement s’adapter au secteur d’activité pour lequel il écrit, usant plutôt d’humour et de vulgarisation, ou au contraire d’un ton bien plus formel et technique.

Comme les community managers, les rédacteur web ont une grande culture générale. Certains sont également spécialisés dans un secteur d’activités mais tous ont une connexion constante avec l’actualité. 

Vous pensiez que les profils littéraires n’avaient pas leur place dans le monde du digital ? Les copywriters sont non seulement des freelances mais aussi souvent de très bons entrepreneurs et créateurs de contenus !

4. Devenir digital nomade en tant que community manager

Si vous voulez travailler dans le web mais détestez le design ou les lignes de code, cette option est peut-être pour vous. Le community manager est un expert de la communication et des réseaux sociaux. Il est la vitrine social media de ses clients et entre directement en contact avec leur audience et leur clientèle. 

Être gestionnaire de communauté permet de travailler avec internet tout en restant connecté à l’humain, aux communautés.

Comme le copywriter, le community manager a une grande culture générale et est capable de surfer sur des buzzs et intégrer des références humoristiques ou culturelles pour renforcer le lien avec son audience.

community management

Il peut intervenir sur la création de contenu, la programmation de calendrier éditorial, l’interaction en commentaires mais aussi sur la mise en place de stratégies afin de faire grossir la taille d’une audience. On appelle aussi cela le growth hacking.

Un bon community manager est aussi capable de gérer les communications de crise. La viralité sur les réseaux sociaux aujourd’hui étant énorme et cross-canal (ce qui est posté sur twitter est reposté sur Instagram, ce qui est posté sur Instagram est repris sur Facebook, etc), une mauvaise gestion de crise peut coûter beaucoup.

En bref, bien que les community manager donnent l’impression de simplement rire avec leur audience, ils sont un élément fondateur de la présence en ligne des entreprises. Et la bonne nouvelle, c’est que c’est un métier très pratiqué en freelance !

5. Travailler sur internet comme assistant virtuel

Un des métiers les plus accessibles pour devenir digital nomade : virtual assistant ! Ce métier est le même que celui d’assistant en entreprise, sauf qu’il est pratiqué de n’importe où dans le monde. Le rêve vous avez dit ?

Les assistants virtuels, dits aussi “VA” pour “virtual assistant” travaillent souvent pour d’autres digital nomades ! C’est d’ailleurs un très bon moyen de commencer dans le digital nomadisme et d’apprendre sur le tas. 

Un assistant virtuel peut être généraliste ou spécialisé dans un secteur précis. Il peut avoir des missions aussi variées que la gestion de calendrier, la réponse aux mails ou la gestion de la relation client. C’est donc un profil polyvalent et très organisé dans sa gestion du temps

virtual assistant

Pour un entrepreneur, son assistant virtuel peut avoir un rôle partiel ou beaucoup plus de responsabilités. En effet, beaucoup de données confidentielles sont partagées, avoir une relation de confiance est donc essentiel. 

En bref, si vous souhaitez travailler sur internet et avez les qualités requises, c’est peut-être le métier qu’il vous faut pour devenir un digital nomad d’internet.

6. Travailler à distance comme consultant en marketing digital

Les consultants en marketing digital représentent un point essentiel au développement d’une entreprise. Et c’est un métier de nomade digital aussi.

On a pu le constater récemment, une entreprise pas encore au point sur sa digitalisation peut vite se retrouver dans une situation difficile. Il est donc nécessaire d’être bien accompagné pour sa digitalisation et son expansion dans l’ère (presque) infinie d’Internet, avec un bon chef de projet digital.

Un consultant en marketing digital a un rôle de conseil, il apporte son expertise et un regard nouveau. Il existe des consultants avec un profil très stratégique et business, et d’autres beaucoup plus techniques, experts dans leur domaine comme le SEO, l’inbound marketing, Google Ads ou encore LinkedIn. 

Vous vous demandez comment choisir ? Une jeune entreprise en digitalisation aura besoin d’un profil très stratégique capable de comprendre son business. Une entreprise déjà bien présente sur le web aura besoin d’un profil plus technique sur certains domaines.

Consultant marketing digitalDit comme ça, on peut penser que ce métier doit être pratiqué en entreprise. Or, il existe tous les outils nécessaires pour mener des prestations de qualités tout en travaillant à distance. La preuve, je fais ça depuis 4 ans ! 🙂 

Alors, vous avez trouvé votre métier de digital nomade ? Et si vous pensez à d’autres métiers où l’on peut travailler sur internet, dites-moi tout en commentaires ! 

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *