5 Méthodes Simples Pour Passer à l’Action

  • Farah
  • juillet 15, 2021
  • Pas de commentaire

Helloooo ! 

Bienvenue dans un nouvel article sur mon Podcast : Think With Farah ! 

Tu te souviens de ma fameuse phrase « il n’y a pas de loi de l’attraction sans passage à l’action » ? Et bien aujourd’hui, je vais te donner 5 méthodes simples pour passer à l’action, car bien souvent ce passage à l’action est ce qui bloque beaucoup d’entrepreneurs ! 

Alors, t’es ready pour en savoir plus ?

Dans cet article, je vais te partager des méthodes simples à appliquer au quotidien qui vont te permettre de te dépasser, dépasser tes blocages et d’arriver enfin à passer à l’action. 

Le passage à l’action est souvent ce qui bloque les entrepreneurs. Pourtant, passer à l’action ne veut pas forcément dire tout casser et atteindre ton objectif dès la semaine prochaine. 

Passer à l’action, c’est plutôt faire un premier pas, un deuxième, un troisième et tenir ses engagements petit à petit. C’est ainsi que tu te rapproches de tes objectifs, en tombant et en se relevant. Il faut être dynamique

Si une tâche te demande moins de 5 minutes à faire, fais-le tout de suite. En réalité, c’est une tâche très simple. Mais puisqu’elle prendra moins de 5 minutes à réaliser, notre cerveau va vouloir procrastiner, et la procrastination est l’ennemi numéro 1 des entrepreneurs. La connaître c’est une chose, mais l’appliquer en est une autre. 

Du coup, comment utiliser cette règle des 5 minutes ?

Il faut faire travailler ton subconscient (A.K.A ton meilleur ami). Un moyen de le booster est de mettre des post-it partout du style « Do it now, get shit done » ou  « fais-le maintenant », tu les colles ensuite partout (toilettes, miroir ou encore un beau design en fond d’écran pour ma part). 

C’est une méthode efficace car on voit le message partout au début de manière consciente. Après on le voit plus, mais notre subconscient continue de le voir et absorbe le message chaque jour.

S'entraîner avec ses tâches ménagères

Tu me diras, mais quel rapport entre les tâches ménagères et son business ? Je t’invite à écouter l’épisode 21 de mon Podcast qui t’indiquera comment booster sa productivité sans travailler.

C’est un excellent exercice pratique pour passer à l’action. Pourquoi ? Parce qu’on procrastine dans son business comme dans les tâches ménagères. Certes, ce n’est pas plaisant au quotidien (ça peut l’être mais cela ne l’est pas tout le temps).

Gérer un business, c’est comme être un sportif de haut niveau : c’est de l’entraînement, du mental, un mindset et un objectif précis pour lequel il faut s’entraîner.

C’est aussi un excellent exercice pratique pour développer certains comportements qui deviendront naturels par la suite, et pour ça, il n’y a rien de mieux que l’entraînement. 

Si tu as du mal à passer à l’action dans ton business et dans les tâches ménagères, t’entrainer sur ces tâches sera beaucoup plus facile que dans ton business. 

Certes le ménage ne boostera pas ton business, mais le faire en conscience t’aidera : je suis en train de lutter activement contre la procrastination, donc j’en suis capable ailleurs.

La prochaine fois que tu vas vouloir procrastiner pour ton business, ton cerveau aura acquis le fait que tu as déjà été capable de lutter contre cette procrastination, et ce, plusieurs fois. Niveau business ou tâches ménagères, on détruit la procrastination de la même manière. Le plus important est d’avoir conscience de le faire.

Se rappeler de son pourquoi

La clé, c’est de se rappeler constamment de ce qui nous motive. Il arrive que l’on se sente dépassé par les évènements, et cela résulte souvent par la perte de vue de ses objectifs.

On sait toujours à peu près pourquoi on fait ça, mais là nous sommes dans un objectif personnel profond :  Pourquoi a-t-on créé ce business, pris des risques, investi de l’argent et pourquoi s’est-on éloigné de ses proches ?

Au quotidien, il est simple de se déconnecter de ce pourquoi. Il suffit de faire des choses au fur et à mesure dans un cercle extrêmement rapide pour finalement perdre le fil. 

Il faut mettre en place des actions, les unes après les autres, et visualiser des objectifs en courts et moyens termes. Mais en faisant ça, tu vas perdre de vue the big picture c’est-à-dire l’image idéale que tu souhaites atteindre. 

Se rappeler de cette image est un excellent moyen de prendre du recul et de se dire ok, là t’as la flemme, ça fait des semaines, mois, années que t’as la flemme (parce que tous les entrepreneurs ont des parcours différents) mais là, ça y est, tu es prêt ou prête à passer à l’action.

  • Comment garder ce pourquoi en tête au quotidien ? 

De la même manière que la règle des 5 minutes, l’idée est de rentrer ce pourquoi dans ton subconscient. 

  • Comment le faire ? 

À l’aide d’une vision board, un tableau de vision et de rêves. Je te conseille ensuite de l’imprimer ou de le mettre en fond d’écran de portable ou de tablette. C’est impératif qu’il soit visible en permanence. Soit dans ton bureau ou au pied de ton lit, de cette manière tu le verras tous les matins dès ton réveil.

  • Que mettre dedans ?

Des photos du mode de vie que tu veux atteindre pour toi et ton business. CEO d’une grande compagnie internationale ? Mets des photos de building qui seront potentiellement tes futurs bureaux. Digital nomade ? Des photos de paysages, avec passeport, sac à dos,mini van.

Le plus important, c’est de mettre sur ton vision board ton pourquoi, tes visions. Il n’existe pas de mauvais ou de bon vision board et personne n’a le droit de le critiquer. C’est ton pourquoi, le tien, il est juste et valide, du moment que tu le fais en pleine conscience. Quand tu le regardes, il faut qu’il te fasse vibrer. 

C’est une piqûre de rappel qui te montre pourquoi tu t’es lancée, pourquoi tu as fait ce choix de mode de vie, et donc pourquoi c’est important que tu passes à l’action. Car si tu ne le fais pas, tu n’atteindras jamais les objectifs de ton vision board. 

Mais avant d’atteindre ces objectifs, il y a des étapes intermédiaires : la quatrième méthode

Arrêter de craindre l’échec

Si tu te plantes, c’est normal, cela fait partie du succès. L’échec est quelque chose de totalement normal, voire nécessaire, et cela fait partie du chemin vers le succès. Il n’y a pas de succès sans échecs, ce n’est pas possible. Les grands champions ont échoué plus de fois que tu n’as essayé. Tout le monde est passé par là. 

Si tu as du mal à lâcher prise sur l’idée que tu as le droit d’échouer et que cela fait partie de ton succès, la peur de l’échec est le premier module de mon programme d’accompagnement “Think With Yourself ». Tu peux dores et déjà rejoindre la liste d’attente de ce programme juste ICI.

Accepter que cela prendra du temps

Et enfin, la dernière étape : Il faut accepter que cela va prendre plus de temps que prévu et que c’est normal. Il faut que tu lâches du lest sur tes objectifs de temps. Tous les entrepreneurs à succès te le diront, à cause d’événements externes, de procrastination, ou d’une opportunité saisie en cours de route… Les projets peuvent prendre plus de temps que prévu. 

Quoi qu’il en soit, le rapport au temps doit être abordé avec souplesse et douceur. Mais ça, je t’en dirais plus dans l’épisode de la semaine prochaine ! 

Si ces 5 méthodes te paraissent compliquées, ou abstraites, no worries ! Ne culpabilise pas car chaque personne a son propre rythme. Le plus important est d’y aller à ton rythme, d’être en phase avec toi-même et te challenger. 

Cependant si tu as du mal à te challenger, si tu as du mal à passer à l’action et à atteindre tes objectifs, mon programme est fait pour toi, tu connais la chanson ! 

Et voilà pour aujourd’hui ! C’était court mais promis, écouter l’épisode te sera plus utile ! N’hésite pas à venir me voir sur Instagram @thinkwithfarah si tu as la moindre question.

Je te dis à bientôt sur mon blog ou sur mon podcast pour d’autres conseils ! 

N’hésite pas à partager sur tes réseaux pour aider d’autres entrepreneurs ambitieux et ambitieux à atteindre leurs objectifs, et à me mettre 5 étoiles et un commentaire sur Apple Podcast !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *