Gestion financière : quelles dépenses pour quel chiffre d’affaires ?

  • Farah
  • avril 07, 2021
  • Pas de commentaire

Helloooo ! 

Bienvenue dans un nouvel article sur mon Podcast : Think With Farah ! 

Aujourd’hui, je réponds à la question : quelle dépense faire dans son business selon quel seuil de chiffre d’affaires ?

Alors, t’es ready pour en savoir plus ?

Aujourd’hui, nous sommes début avril et cette semaine j’ai fait ma déclaration URSSAF. Si tu as écouté l’épisode de la semaine dernière, tu sais maintenant que cette déclaration m’a pris exactement 3 secondes à faire. Incroyable, non ? Je pourrais presque être une guru de la gestion financière. 

Si tu te demandes comment, je t’invite à écouter l’épisode de la semaine dernière. 

Comme je l’ai stipulé à la fin de l’épisode, une fois que sa déclaration de chiffre d’affaires est correctement faite, qu’on a le nez dans sa comptabilité et que l’on comprend bien comment marche la gestion financière, vient la fameuse question: quelle dépense gérer selon quel chiffre d’affaires ? 

Parce que si tu veux faire grossir ton business, à un moment donné, il va falloir réinvestir. Et aujourd’hui, nous allons répondre à cette question ! 

Mais avant cela, j’aimerais définir ici les 3 types de ressources principales que tu as dans ton business. C’est très important puisque dans la suite de cet article, je vais beaucoup jongler entre ces trois ressources.

Les 3 ressources sont donc : 

  • La ressource temps 
  • La ressource argent 
  • La ressource humaine 

Pas de panique, je t’explique. La ressource temps, c’est celle que tu as toi. C’est ton temps, parfois tu en as et parfois tu n’en as pas. C’est donc une réelle ressource à gérer. 

Tu as également la ressource argent. Ça, c’est ton capital financier, que tu peux ou non dépenser et que tu as plus ou moins en abondance. 

Et last but not least, tu as la ressource humaine. C’est d’abord ta ressource humaine, puis ensuite la ressource humaine d’autres personnes qui peuvent intervenir dans ton business. 

Tu arrives à voir le fil conducteur ? Ces trois ressources sont en réalité interconnectées. Cependant, on peut jongler entre les 3 en fonction de quand on a plus de l’une ou moins de l’autre.

On va donc voir les différents palier et les différentes dépenses qui vont avec tout ça. 

Tout d’abord, il y a la genèse de ton business. C’est-à-dire quand ton chiffre d’affaires est à 0€. Qu’est-ce que tu dois dépenser à ce moment-là ? Et bien tu ne dois faire que des dépenses obligatoires. À ce stade, la ressource temps, tu en as à foison, tu n’as pas (ou peu) de ressource argent, et pour la ressource humaine, il n’y a que toi. 

Par contre, il faut quand même investir quelque chose pour démarrer. C’est le moment où tu démarres dans le négatif, en terme financier. Je te rassure, de nombreux business démarrent dans le négatif, ça fait partie de l’investissement. 

Maintenant l’idée c’est de ne dépenser que ce dont tu as besoin. Par exemple, je suis consultante SEO, j’ai donc besoin d’un outil pour faire mon métier. Quand on démarre dans ce métier-là et qu’on commence à 0€, il y a déjà une dépense obligatoire qui est de 100 à 200€ par mois (selon les outils). C’est une dépense obligatoire car sans cet outil, il m’est impossible de faire mon métier, ou du moins BIEN le faire. 

Quitte à être consultant indépendant, mieux vaut bien faire son métier, right ? C’est donc ça que j’appelle des dépenses obligatoires. Selon ton secteur et ton activité, il faut que tu identifies réellement tes besoins au début. 

Une fois que c’est fait, l’objectif va être de produire à fond : de vendre et de générer du chiffre. Selon ton budget, tu pourras réfléchir et investir dans le côté marketing, identité de marque etc… Mais si la ressource argent n’est pas disponible, alors il faut se concentrer sur ta base : ton produit et ta clientèle. 

Mais ce n’est pas pour autant qu’il faut que tu t’empêches de te lancer, à un moment il faut se lancer avec les moyens du bord, et on arrive à accomplir de très belles choses avec le peu qu’on a en réalité.

1500 à 2000€/mois : Utiliser sa ressource temps

Maintenant, il est temps de se projeter un peu: ça y’est tu t’es lancé, tu es à fond, tu vends, tu as des clients et en plus tu commences à avoir un peu de stabilité. Là, on augmente donc son chiffre d’affaires et on commence à être à peu près à 1500/2000€ par mois. 

La ressource temps devient donc ici importante. Tu n’as pas encore le budget pour déléguer et il y a des choses que tu ne peux pas encore faire avec la ressource argent, puisque tu en gagnes à peine pour toi. Par contre, tu commences à en gagner suffisamment pour commencer à te concentrer réellement et concrètement sur un futur proche. 

Par exemple, tu peux commencer à sortir du temps de ton planning et donc éventuellement “perdre” un peu plus d’argent. Mais comme tu as une base correcte, ça passe. Ce temps-là tu vas l’utiliser pour de la  : 

  • création de contenu
  • création de son site internet (si on a les compétences nécessaires)
  • création de produits digitaux

Bref, tu peux commencer à te construire: ton image, ta communauté et commencer à réellement développer une aura business qui fait que tu commenceras à attirer de plus en plus de clients. J’ai bien dit attirer, remember ?

Autour de 1500/2000€, tu es vraiment au prémices du développement de ton business, mais passé ce stade-là, tu commences déjà à obtenir des revenus et donc c’est un cap de franchi, ne serait-ce que psychologiquement. 

La ressource temps que tu utilisais au départ pour vendre peut maintenant être utilisée pour faire de la stratégie. Tu commences enfin à pouvoir te projeter. 

Ce qui est génial ici c’est que quand tu commences à te projeter, tu fais jouer la loi de l’attraction en plus de gagner de la confiance en toi. Tu poses des intentions qui sont claires pour ton business et du coup, tu commences à mettre le pied dans un cercle vertueux qui ne peut que te tirer vers le haut. 

5000€/mois : Savoir déléguer

La prochaine étape, c’est quand tu commences à gagner environ 5000€ par mois. Tu arrives au stade ou tu vas pouvoir commencer à utiliser la ressource argent pour générer de la ressource humaine. 

À ce stade-là, tu commences à avoir suffisamment d’argent pour à la fois te sortir de quoi vivre et pour déléguer. Il est enfin temps de te focus sur la ressource humaine pour ensuite te générer encore plus de temps pour continuer à te focus sur la stratégie de ton business. 

Ça va, tu me suis toujours ? Je t’avais prévenu que je suis une bonne jongleuse. 

Mais c’est très important de maîtriser les liens entre ces trois types de ressources. Car selon les caps que tu passes, tu ne vas pas les utiliser de la même manière.  

Donc, revenons-en à nos moutons. 

À priori, l’objectif de déléguer c’est de te dégager du temps. Comme je l’ai dit, du temps pour te focus sur la stratégie de ton business. 

Attention tout de même, cette étape demande beaucoup de ton temps personnel pour gérer cette nouvelle étape dans ton business. Parce qu’en réalité, déléguer est un job à part entière. Et d’ailleurs, ça s’appelle : manager. Puisque tu dois gérer un projet, tu dois gérer quelqu’un, t’assurer que les livrables soient corrects…Surtout dans le monde du freelance ou on peut déléguer comme les “ghostwriter”. 

Tu l’auras compris, ça demande donc un gros investissement temps. Mais c’est un investissement qui est primordial, parce que tu apprends, tu es entrain de développer des compétences de ressource humaine et en plus de ça, malgré tout, tu gagnes quand même du temps comparé à si tu ne déléguais pas.

À un moment, si tu veux rendre ton business scalable, tu es obligé de t’entourer de personnes compétentes. Et là, on commence à arriver à quelque chose d’intéressant. Quand ton business est scalable, tu peux générer des revenus supérieurs à ce que toi tu serais capable de générer tout seul. 

L’idée de déléguer c’est certes de permettre à d’autres personnes de s’enrichir en même temps que toi, mais c’est aussi de gagner de l’argent grâce à ces personnes-là. 

Donc forcément, tu as une seconde source de revenu, en réalité, qui te permet de rentrer plus de clients, plus de contrats, plus de choses et donc de générer plus d’argent sur le même temps que si tu étais tout seul ou toute seule.

10 000€/mois : Déléguer et automatiser

On arrive  au dernier palier, du moins le dernier que je vais citer aujourd’hui. C’est quand on commence à dépasser un chiffre d’affaires mensuel à 5 chiffres. 

Si tu dépasses ce cap, c’est que tu as vraiment rendu ton business scalable. Tu es au tout début d’un business scalable, néanmoins, tu es déjà dedans. Parce que tout seul, tu ne génèrerais pas ce chiffre d’affaires juste avec des missions freelance. Par contre, en t’entourant de personnes compétentes, là tu commences à toucher du doigt ce chiffre d’affaires. 

À ce moment-là, il faut toujours continuer de déléguer mais tu es aussi au stade ou tu vas pouvoir commencer à automatiser tout ça. L’idée ici c’est d’agrandir encore plus ton équipe et ce de manière fixe et durable voire même d’intégrer dans l’équipe des personnes dont le but unique est de gérer la cohésion générale. 

À ce chiffre d’affaires-là, nous ne parlons pas recruter plusieurs personnes en CDI, ce n’est pas le but, mais tu peux t’entourrer de freelance, tu peux recruter en alternance et tu peux faire beaucoup de choses en termes de ressources humaines. 

L’idée ici c’est que tu as déjà délégué par le passé, tu sais comment ça se passe, tu as probablement eu des expériences qui se sont très bien passées et d’autres qui se sont moins bien passées. Le fait est que parmi toutes ces expériences tu as appris. 

Tu as appris à mieux t’entourer, à mieux gérer, à mieux communiquer, bref you learned.

À ce stade-là, l’équipe que tu vas constituer de manière fixe ou pas, ça sera une équipe sur laquelle tu vas pouvoir réellement compter. Ton rôle à toi dans ton entreprise va donc changer. Et là ce qu’il se passe quand tu commences à t’entourer de cette manière là, c’est que toute la partie de production, tu vas moins la faire pour faire plus de boulot sur comment rendre ton business scalable. 

Tu ne dois pas nécessairement te transformer en agence. C’est un modèle qui peut complètement déplaire et c’est vraiment pas le but de tendre vers ça si c’est quelque chose qui ne te plait pas. 

Pour être totalement transparente c’est quelque chose qui ne me plait pas non plus. Mais ce n’est pas le seul format pour rendre ton business scalable. Tu as la création de formation, de produits digitaux à vendre et tout un tas d’autres choses qui existent pour générer des revenus passifs sur internet. 

Rendre un business scalable, c’est ça ! C’est la capacité de générer des revenus passifs sur internet et ce sans limite de ressource temps, humaine et tes propres ressources ! 

Je tiens à faire une petite parenthèse, depuis le début il y a une ressource en particulier que je n’ai pas cité, c’est la ressource matérielle. Si tu étais attentif, je l’ai quand même mentionné dans la partie “dépenses obligatoires”. Tes ressources matérielles font partie des ressources obligatoires pour que tu puisses réaliser correctement ton business.

Et donc, une fois que tu augmentes ton chiffre d’affaires, tu augmentes ta capacité à améliorer ton matériel et là, c’est à toi de juger à chaque fois ce qui est obligatoire au minimum pour que tu puisses te développer correctement. 

Et voilà pour l’article de la semaine  !  J’espère que cette lecture t’a plu et n’hésite pas à venir me voir sur Instagram @thinkwithfarah si tu as la moindre question.

Je te dis à bientôt sur mon blog ou sur mon podcast pour d’autres conseils ! 

N’hésite pas à partager sur tes réseaux pour aider d’autres entrepreneurs ambitieux et ambitieux à atteindre leurs objectifs !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *